Vivre avec une bande de geeks


Bribes d’une expérience d’intégration par un individu normal

 

Il y a maintenant 6 mois, voilà que l’on me proposait de faire partie de l’E-Kot. Passons ensemble en revue les éléments qui ont menés à cette proposition inattendue et au simulacre de vie normale actuelle avec les geeks.

Tout d’abord, il faut savoir que l’an passé, mon ancien Kot-à-Projets (KàP) se trouvait au même étage que l’E-Kot. Il fallait déjà voir le monde de différence une fois passée la porte du palier : Mais qui sont ces gens qui jouent à une sorte de Warcraft en peignoirs, la porte de leur chambre ouverte ?! Et puis il y avait leur cuisine… une sorte de décharge à ordures ménagères, où quelques braves s’osaient à cuisiner (du corned-beef importé des USA s’il vous plait !). Ces êtres utilisaient également un système de gestion de la vaisselle et des verres assez interpellant : le point fort de leur politique était le jetable. Il fallait à tout prix privilégier ce dernier : gobelets en plastiques, assiettes et cartons, fourchettes et couteaux en plastiques… En gros, tout ce qu’il ne faudrait jamais devoir laver. Car la vaisselle apparaissait comme une abomination, certains pensaient même que l’eau souillée par du liquide vaisselle pourrait brûler leurs mains. A court d’assiettes en carton, j’en ai même vu certains mettre du cellophane sur leur assiette en porcelaine afin de ne pas devoir la laver.

Bref, c’était vraiment des gens flippant, ayant des us et coutumes bien éloignées des nôtres. Et pourtant on est devenu potes, parce qu’ils étaient quand même sympas. Même si parfois, moi et mes cokoteurs on captait pas tout ce qu’ils disaient, pareils pour leurs blagues (ces gens utilisent la Private Joke à l’accès !).

Enfin soit, on a fini par s’habituer à leur bizarreries et leurs natures déviantes. Et il se trouve aussi que cette foutue bande de geeks faisaient du bon boulot ! Interventions par ci, réparations par là, dons de soi-même, LAN de LOL (un truc trop chelou), vente de câbles, réductions sur le prix d’achat de PC etc.. Du coup, moi qui aime le changement, quand ils m’ont proposés de faire partie des leurs pour cette année, j’ai quand même réfléchi. Bon, ils avaient un argument de taille : un super kot. Et puis j’avais envie de toucher un peu à autre chose. Alors j’ai dit au chef de kot « Mais y’a que des infos ou assimilés dans ce kot ! », il m’a répondu « Mec, t’es ingénieur et tu as eu une option MI ». L’idiot. Ou pas tant que ça. En fait ça m’a un peu servi… même si on fait pas du data mining (sauf pour essayer de trouver une meuf à Antho dans la Péda). Merde, je commence à parler comme eux, on est en novembre et la contamination a commencé. Bref, j’ai embrassé la cause de l’E-kot pour l’année 2013-2014.

Bon, certains sont un peu atteints à certains moments, mais ils sont quand même gentils. Les geeks sont comme ça en général, j’ai pu remarqué ça. Du coup, ils ont essayés de m’expliquer leurs trucs. J’en ai compris certains, j’ai touché à une vague conception d’autres, et les derniers me restent totalement étranger (ma normalité occupant sans doute toujours une partie considérable de mon hard disk). N’empêche que grâce à eux, je sais éditer des redirections mails dans un server, trifouiller dans les connexions réseaux et configuration pour essayer de régler des problèmes internet. Ils ont vainement tentés de faire de moi un adepte de League of Legend (LOL pour les intimes), ça n’est pas passé. Je me suis fait dégommer en moins de deux, et puis la carte statique j’aimais pas ça. Ou peut-être était-ce une excuse pour ne pas devenir accro comme eux, parce qu’ils me foutent un peu les boules avec leur LOL, on dirait une secte de gens à lunette en peignoirs. 

Si je pense que ces éléments sont communs à presque tous les geeks, je me demande si d’autres peuvent être généralisés, ou si c’est juste chez nous qu’ils sont comme ça. Je me suis posé cette question lors du souper de kot, quand ils ont commencés à faire des trucs bizarres. Par exemple, ces gens ont une capacité extraordinaire, et pourtant inutile, de connaître le nom de tous les pokemons. Première, deuxième, voir troisième génération s’il vous plait ! Autre élément très perturbant pour moi, ils regardent des films porno des années 70’s. Faut dire que je suis pas très fan du style poilue, mais bon, ça aurait encore pu passer… sauf que les dialogues étaient plus que suspects. On aurait une sorte de film SM qui cache son nom. Bref, ça ne les a pas empêché d’engloutir mes pâtes au saumon deux minutes après avoir coupé le film… en écoutant Laurent Voulzy. Au fond, ils utilisent beaucoup l’high-tech mais sont très axés sur les besoins primaires : manger, boire et… ! Et puis il y a Gros To, mais lui c’est un cas à part, je pourrais écrire un roman sur l’individu. Pas question de faire ça ici, des enfants pourraient lire.

Pour résumé, c’est une expérience assez bizarre pour un type normal de se retrouver au milieu des geeks. Heureusement qu’il y avait des potes à moi, sinon je pense que j’aurai décroché… car oui, il faut parfois s’accrocher et dur dur parfois de rentrer dans la logique. Alors à toi qui essaye de pénétrer un cercle de geeks, j’ai tout de même quelques conseils. Surtout, aime boire et manger. Essaye de t’intéresser à LOL. Tente de bidouiller des trucs pas légaux (mais qui ne tuent personnes) avec internet. Fais des back-up (sinon t’es pas un vrai !). Et le meilleur : achète un peignoir et n’en ai pas honte !

Jaf, responsable poubelles de l’e-kot.

Publicités

Parlons un peu jeux vidéo


Yep les gens !

Désolé pour le retard, on a eu quelques problèmes techniques… (Hum hum) Bref, le sujet de l’article de cette semaine, vous en avez tous déjà entendu parler !  (cf : les affiches de notre Lan affichées sur toutes les valves des facs)  Il s’agit du jeu le plus populaire du moment, le fameux MOBA  « League of Legends » ! En quelques chiffres, LoL (oui, c’est l’acronyme, pour ceux qui n’avaient pas compris) c’est 32 millions de joueurs mensuels dont en moyenne 12 millions quotidien sur plus de 145 pays.

Pour ceux dont le paragraphe qui précède n’évoque toujours rien, voici une petite présentation :

Etant moi-même LoLeur pratiquant, je vais vous expliquer pourquoi j’ai été converti ! (N’ayez pas peur, on ne vient pas sonner à votre porte… Quoi que ?)

Tout d’abord, Riot Games (le developpeurs) adopte le « free to play » : un jeu gratuit ou du moins sans achat de base / abonnement mais ça, j’y reviendrai plus tard. Ce système de jeu était à l’époque de sa création, un synonyme de jeu mal fini ou de seconde zone. En effet, les jeux à abonnement tel que World of Warcraft imposaient leurs « corones » d’une main de fer sur l’ensemble du monde PC !  Avec le temps, les gamers se sont lassé de payer et ont commencé à se tourner vers les free-to-play, à la recherche de la perle rare ! C’est là que League of Legends arrive à s’imposer grâce à l’intelligence de son univers et de sa conception.

Parlons-en de cet univers où tout le monde (ou presque) peut y trouver son bonheur. Premièrement, le jeu se résume en un mot « accessible ». Un pc, une souris, un clavier, dix doigts (à vérifier) et un minimum d’intelligence vous permettra de gagner des games en un rien de temps ! Un mode contre IA est disponible afin de se faire un peu la main et de s’accoutumer au game-play. Il est aussi important de préciser qu’il existe plusieurs modes de jeux. Je vous les explique brièvement pour ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir d’essayer. (Mais je suis certain qu’après avoir lu ce fabuleux article, plus rien ne pourra vous retenir)

Tout d’abord le plus joué, le classique :

Le 5 contre 5

wfinZHp

Deux équipes de 5 joueurs s’affrontent et chacune doit parvenir à détruire les tourelles protégeant les voies menant à la base ennemie, avant de détruire des inhibiteurs (ce qui permet de se munir de sbires plus puissants) suivi du Nexus. L’équipe ayant détruit le Nexus adverse remporte la victoire.

Si tu trouves que quatre coéquipiers ça étouffe ta supériorité, une solution (non, pas la manifestation) :

Le 3 contre 3 

league-of-legends-map-trois-contre-trois-equipes-jungle-monstre-vilemaw-emplacement-tourelles-lol

Même principe que la 5v5 mais en plus rapide, avec de toutes autres stratégies à établir afin d’arriver au Nexus ennemi.

Pour les frustrer, les bourrins ou tout simplement les pressés :

L’ARAM  (All random all mid) 

1272137-league-legends-aram

Considéré comme fun, lorsqu’on désire une partie rapide ou divertissante. Principe identique que le 5v5 mais changements radicaux : plus qu’une seule lane à détruire, les champions sont choisis aléatoirement et le seul moyen d’acheter de l’équipement est de mourir !

Et si toi, t’es pas comme monsieur tout le monde :

Le dominion 

dominion_carte_map

Mode de jeu fondamentalement différent car basé sur la capture de points stratégique. Il est beaucoup plus dynamique par le gain d’or et de niveau accéléré ainsi que le temps de mort diminué. Idéale pour se changer les idées du mode de jeu classique!

Chaque mode à ses propres stratégies, son timing et son degré de funitude qui permettent de varier les plaisirs.

Une des grandes forces du jeu est sa diversification dans le choix de personnage. (Une centaine disponible) Tous peuvent être acheté avec l’argent gagné lors des parties (Point d’influence =>PI), et chaque héro possède des skins qui eux sont uniquement disponible avec les vrais sous sous (Riot Point => RP). Les joueurs qui ne dépensent pas un centime ne sont donc en aucun cas lésés car tout le contenu « pratique » du jeu est accessible (bien que plus laborieusement) avec les PI ! Un système qui fonctionne bien car après un certain nombre d’heure passé à carry des games, je peux vous assurer que vous l’entendrez cette petite voix dans votre tête qui dit « J’peux bien me permettre de craquer 10€ non ? » Bref revenons à nos moutons ! Toujours pour parler des héros,  Riot met à disposition 10 champions gratuits par semaine, ce qui permet de découvrir son propre style de jeu ! Pour rendre les games encore plus unique les unes que les autres, il est possible, une fois sélectionné, de personnaliser son champion grâce à des runes (à acheter au fur et à mesure du jeu) et maitrises (Débloqué à chaque niveau). Ce qui permet d’avoir un gameplay totalement différent en fonction de ce qu’on veut faire de sa partie. Ça c’est beau !

league_of_legends_all_champions_wallpaper_by_rubenimus21-d5jo7us

Dernièrement, League of Legends est un jeu qui évolue ! Que ce soit avec de nouveaux champions, objets et map ou bien des modifications apportées à l’ensemble du jeu pour empêcher que celui-ci ne devienne monotone. A chaque MaJ, des nouvelles synergies se créent, certains champions sont rehaussé alors que d’autres sont tout simplement jeté aux oubliettes. (Sion ? C’est qui celui-là ?) Et c’est pourquoi je ne me lasse pas de ce fabuleux MOBA . Sur ce, je vous souhaite à tous GL & HF !

Maxime alias Ginetti ou encore Ginett’ pour les intimes