Synchroniser les évenements Facebook, AGE, … avec mon smartphone, c’est possible ?


Qui n’a jamais rêvé de pouvoir avoir accès à son agenda où et quand il veut ? De ne plus jamais oublier une date d’anniversaire ? Ou encore de choisir le soir même à quelle soirée et dans quel cercle se rendre ? Tout cela est maintenant possible grâce aux smartphones !

Ah bon ? Et comment on fait alors ???

C’est simple, tout d’abord, pour pouvoir synchroniser tout ça sur vos téléphones, il vous faut Facebook (pour les événements et anniversaires), un compte Google (pour tout enregistrer dans Google Calendar) et un smartphone.

Euuuh … Facebook, je sais j’en ai un, mais Google on fait comment ?

C’est super simple, vous vous rendez sur ce lien : Créer un compte Google, et vous remplissez le formulaire et voilà votre compte est créé !

Cool ! Et maintenant, je fais quoi ?

Maintenant on va synchroniser le calendrier de l’AGE (toutes les soirées de la fac) avec votre compte Google ! Cliquez sur le lien qui suit : Synchronisez AGEnda, connectez vous s’il vous le demande (avec le compte que vous venez de créer) et cliquez sur « Tout ajouter ». Voilà votre compte Google est maintenant synchronisé avec celui de l’AGE et toutes les soirées et événements des facs vont se retrouver sur votre calendrier Google.
Mais ne quittez pas la page ! Pour synchroniser Facebook pour avoir les anniversaires et autres événements c’est le même principe. Rendez vous sur cette page : Événements Facebook, et cliquez sur le petit engrenage à droite puis sur « Exporter ». Cliquez droit sur le premier lien (les anniversaires) et copiez l’adresse du lien. Retournez sur la page du Google Agenda (ici) et en bas à gauche, à côté de « Autres agendas » cliquez sur la flèche qui va vers le bas et sur « Ajouter par url » puis collez l’adresse et cliquez sur « Ok », refaites la même chose avec le deuxième lien donné par Facebook pour les événements.

C’est bien ça, mais je l’ai toujours pas sur mon smartphone…

Voilà, c’est ici que ça change si vous avez un iPhone, un smartphone sous Androïd ou encore sous Windows Phone.
Si vous avez un iPhone :
Cliquez sur ce lien : https://www.google.com/calendar/syncselect et sélectionnez tous les calendriers que vous voulez voir apparaitre sur votre téléphone ensuite cliquez sur « Enregistrer ».
Rendez vous dans les Paramètres de votre iPhone, puis cliquez sur « Mail, Contacts et Calendrier » et enfin sur « Ajouter un compte… ». Choisissez « Google Mail » et remplissez le formulaire avec les informations du compte que vous avez utilisez pour synchroniser le calendrier AGE. Après ça, cliquez sur « Suivant » en haut de l’écran et assurez vous que l’option « Calendriers » est activée.
Lancez l’application Agenda et la synchronisation démarrera automatiquement.

Si vous avez un smartphone sous Androïd :
Rendez vous dans les paramètres de votre téléphone, et cliquez sur « Ajouter un compte » dans « Comptes et synchronisation ». Rentrez les informations dans le formulaire. Une fois que c’est fait, cliquez sur votre compte et cochez « Synchroniser Calendrier ». Retournez en arrière avec la flèche retour et cliquez sur synchroniser. Voilà !

Si vous avez un smartphone sous Windows Phone :
Quand vous êtes sur l’écran d’accueil, faites défiler l’écran vers la gauche jusqu’à avoir la liste « Applications », cliquez sur « Paramètres », puis sur « E-mail+Comptes ». Choisissez « Ajouter un compte » puis « Google ». Remplissez le formulaire. Une fois que c’est fait, restez sur la page « E-mail+Comptes », choisissez votre compte Google et sélectionnez « Calendrier » pour synchroniser. C’est terminé !

Voilà, maintenant vous ne pourrez plus rater une soirée ni un anniversaire ! 🙂

Moule, Trésorier.

Publicités

Geek’s Life Among Humans


Holààà! Vous allez bien? Non non ne répondez pas, je ne peux pas vous entendre de toute façon (et là t’as l’air malin d’avoir répondu à ton ordinateur, hein?).

Petit article « hors série », moins technique pour cette fois, et un peu en réponse aux articles de notre Jaf-Jaf favori. Pourquoi? Parce que tout comme les gens normaux nous voient différemment, nous aussi nous avons nos à priori et nos façons de voir ce que les gens « normaux » font. Et puis, pourquoi serait-on tous si différents?

Un G33k c’est un gros gamer associal

Ils ne sortent pas, ils sont juste derrière leur ordinateur, la vie sociale c’est pas leur fort… Pardon? Venez un peu au cercle info que l’on vous montre comment on fait!

Ce n’est pas parce que nous savons la dernière meta en vogue sur LOL que nous ne sortons plus de nos maisons, pour voir si le soleil est toujours vivant. Il est vrai que nous jouons, certes, mais tout comme la plupart des personnes actuelles passent le plus clair de leur temps sur Candy Crush ou autres jeux abrutissants, la seule différence est que pour ce qui est de jouer, on préfère y mettre les moyens! Personnellement, vu les avancées graphiques actuelles, je préfère lancer un truc un peu beau plutôt que d’utiliser un jeu niveau PS1. Sauf pour ressortir des vieux jeux, mais ça c’est une histoire de nostalgie, c’est différent.

Un geek c’est un magicien

Tout ça parce que l’on sait configurer un client Torrent et faire un tunnel SSH? S’il en faut si peu pour les impressionner, je ferai mieux de prendre mon ordinateur en soirée, je serai un tombeur!

Plus sérieusement, ce n’est pas de la magie, mais de l’apprentissage: nous avons tous commencé comme vous, en appuyant sur le bouton démarrer d’un ordinateur. Ensuite, on a appris, mais pas tout seul, grâce à l’internet. La seule différence peut-être? Nous sommes persévérants: on ne demande pas de l’aide à tout va quand on ne sait pas quoi faire sur notre ordinateur, mais on cherche, jusqu’à temps de trouver. Une fois que l’on a résolu les problèmes, on sait comment faire, et l’informatique devient de moins en moins une matière obscure.

Mais rassurez-vous : nous aussi des fois on voit l’informatique comme une boîte noire. Science sensée être exacte, il y a des fois où elle aussi nous donne des cheveux blancs! Et quand on programme, c’est encore pire.

Nous aussi des fois on vous prend pour des magiciens! Je n’ai jamais compris comment les gens parvenaient à retenir les mots de néerlandais par exemple, ça me dépasse! On a tous nos domaines d’expertise, pas pour autant que la magie opère.

Mais au-delà de ça, il y a une liste de choses pour lesquelles les gens pensent d’office à nous bizarrement, des fois on se demande bien pourquoi.

Top 10 des questions aux informaticiens

10 Tu saurais me conseiller pour un ordinateur?

Encore logique comme demande, nous dérange rarement, sauf lorsque 10 personnes le demande par semaine

9 Mon imprimante ne marche pas, tu sais pourquoi?

Et si je vous disais que la plupart du temps, c’est à cause du faite que la prise est pas branchée? Bah si, c’est vrai, ça m’est déjà arrivé… Mais bon c’est vrai que des fois certaines imprimantes sont un peu tordues. Mais bon, c’est rarement notre domaine d’expertise, généralement on découvre comme vous.

8 Est-ce que je peux convertir ce câble en un USB?

Non mon petit monsieur, un câble c’est comme pour les jeux des trous à la maternelle, si ça n’a pas la bonne forme ça ne rentrera pas.

7 Et si j’installe Word, je ne vais pas perdre tout mes documents?

Euh… non. L’installation d’un programme, quel qu’il soit, ne change pas les fichiers qu’il doit lire sur l’ordinateur.

6 Tu saurais me craquer Windows?

Et quoi, j’ai une gueule de Jack Sparrow? Le piratage, c’est mal.

5 Ma machine à laver est cassée, tu sais pourquoi?

Sisi je vous jure que ça m’est déjà arrivé. Un informaticien n’est pas une machine à tout réparer! Est-ce qu’il est marqué Darty dans mon dos?

Mais au-delà de la machine à laver, dès qu’il y a un soucis sur un appareil électronique quelconque nous sommes souvent considéré comme la rédemption, l’élu qui réparera tout. Désolé de vous décevoir, mais toute les grandes réponses nous sont données par Google.

4 Tu me conseillerais quoi comme smartphone?

Depuis l’avènement des smartphones, nous sommes devenu des conseillers en herbe, pourtant pour nous ce n’est pas un domaine d’expertise non plus, on s’informe via le net, c’est tout.

3 J’ai plus de son

Et oui, voilà ce qui arrive lorsque l’on branche le casque dans l’entrée micro

2 Quel antivirus choisir?

Celui que Google te le dira très cher!

1 J’AI PLUS INTERNET, C’EST GRAVE DOCTEUR?

Voilà la question la plus récurrente, et que dire sûr celle-là? Je dois vous avouer que même un de nos plus grand Fan, inscrit actuellement en 1er Master Info, Premier de sa promotion et au doux et chaleureux surnom de Persanor(parce que avec « or », ça fait méchant), nous l’a déjà posée… pour un câble non branché.

Des problème de connexion internet, il y en a de toute sorte, parfois c’est le câble, parfois c’est le routeur, parfois le wifi, mais parfois c’est plus grave, comme les drivers non-installés, ou que sais-je encore! Le mieux encore est de suivre la merveilleuse grille d’analyse E-kot, transmise de générations en générations depuis Paul le Sage, remise à jour depuis peu par Dang du Nem Frit.

 

J’espère que cet article pourra un peu changer votre vision des Informaticiens, parce que nous non plus on est pas des bêtes! (enfin on se comprend, sur certains points quand même certains sont plus animaux que d’autres)

Bibliovox : Des livres numériques à lire gratuitement à la bibliothèque, à la maison ou ailleurs.


On est tombés dessus l’autre jour grâce à un Namur Magazine qui traînait dans le commu : la ville de Namur a lancé une initiative nommée « Bibliovox », qui vous propose gratuitement plus de 13 000 ouvrages, qui peuvent être lus sur une tablette ou un ordinateur simplement via un navigateur.

Pour bénéficier d’un accès à Bibliovox, il suffit de se rendre dans une des bibliothèques de Namur : Namur-Centre, Jambes ou St-Servais. Si vous êtes déjà inscrits dans l’une de ces bibliothèques, votre accès à Bibliovox peut être activé sur simple demande au comptoir. Sinon, l’inscription (gratuite) au réseau des bibliothèques vous sera proposée.

Bon, forcément, vu que ma liseuse Kobo n’a pas de navigateur web je ne pourrai pas profiter de l’expérience, mais pour ceux qui ont un Kindle, ça peut valoir le coup.
Pour plus d’infos

La news officielle : http://www.ville.namur.be/news.asp?idLayout=55&cid=3827&lcid=124 Le catalogue : http://www.bibliovox.com/
La localisation des différentes bibliothèques : http://www.ville.namur.be/page.asp?id=995&langue=FR