[Android] Waze, le GPS qui démarre au quart de tour


Parce que j’aime bien raconter ma vie, l’autre jour le GPS de mon père a rendu l’âme. Vous savez, c’était le genre de GPS qui se vendait encore comme des petits pains avant que les smartphones fassent leur apparition et que les seuls rentrées financières de Tom-Tom soient les ventes de leur application mobile (et apparemment, ils sont quand même bien la panade, même s’ils avaient pensé «avoir trouvé des réponses à ces nouveaux défis, en développant des applications et en équipant des automobiles, particulièrement des Renault.» Bon, ils auront essayé au moins http://www.lefigaro.fr/societes/2013/02/12/20005-20130212ARTFIG00540-tomtom-peine-a-trouver-un-relais-de-croissance.php), le genre plutôt moche esthétiquement, avec une voix très robotique et un écran tactile à en faire pâlir les bornes Internet de l’Office du Tourisme de Westende-Bad (et je parle d’expérience).

Bon, au moment de devoir le racheter, mon paternel s’est quand même dit que c’était un pari relativement risqué de parier sur une entreprise aussi noyée que Walibi un 10 juillet (pour ceux qui n’auraient pas suivi : http://www.lesoir.be/595324/article/actualite/belgique/2014-07-09/walibi-ferme-cause-des-intemperies, ça ne s’invente pas) et vu que j’avais justement acheté un fantastique Wiko rainbow et qu’il avait toujours voulu pouvoir tester le développement d’applications Android il s’est dit qu’il allait craquer.

Ça va, j’ai fini de raconter ma vie et je rentre enfin dans le coeur du sujet : ce très bon GPS social que constitue Waze.

Un GPS social, quel intérêt?

L’une des premières questions que l’on se pose lorsqu’on réfléchit deux secondes au concept, c’est ce qu’il peut réellement apporter. Et bien étrangement, plus de choses qu’il n’y paraît.

Des avertissements en temps réel sur tout ce qui peut arriver sur la route Pour ceux qui n’ont jamais vu l’application tourner, voilà ce que ça donne

La force principale de Waze, c’est sa facilité d’utilisation. Les menus sont très intuitifs, et permettent notamment de signaler très facilement un véhicule arrêté sur le bord de la route, un embouteillage ou un radar. Et ça a quand même un côté un peu gratifiant quand vous recevez une petite notification qui vous dit «3 personnes ont aimé votre avertissement à propos de ce ralentissement». Sans compter que l’application vous signale les obstacles relevés par les autres utilisateurs dès que vous arrivez à proximité, afin de vérifier qu’ils sont toujours présents. Une exactitude des données presque parfaite, donc.

Tu es bientôt là?

L’autre fonctionnalité particulièrement intéressante de Waze, c’est la possibilité de partager son trajet avec ses contacts, et ce en temps réel. Je parle d’expérience, c’est infiniment pratique de pouvoir suivre l’avancée de la personne qui doit passer vous chercher plutôt que d’attendre bêtement sans avoir aucune idée du moment où il ou elle va arriver, sans compter le fait que l’attente semble infiniment moins longue lorsqu’on peut évaluer sa durée. Bon, la précision n’est pas au mètre près, mais permet cependant de suivre l’évolution du trajet de manière satisfaisante.

Excessivement pratique, on vous dit.

Sur la question de la fiabilité des trajets proposés, on a pas encore eu l’occasion de tester ça dans des trucs vraiment tricky, mais sur un trajet assez simple à l’intérieur de Bruxelles Waze se révélait déjà plus performant que l’ancien GPS, ce qui est déjà plutôt bon signe.

Et vous, quelle est votre application de GPS préférée?

Utilisez la puissance du Llama pour modifier vos paramètres en fonction de l’endroi où vous vous trouvez.


Si vous possédez un smartphone (et si ce n’est pas le cas, je vous encourage à lire l’article de Moule qui devrait vous convaincre d’en acheter un très rapidement), vous vous êtes sans doute déjà dit que c’était assez contraignant de devoir constamment chipoter avec les paramètres de son (fort, vibreur, silencieux) et de réseaux (wi-fi, 3G, avion?). Notamment si vous faites quotidiennement les mêmes manipulations parce que vous quittez votre maison (wi-fi off, 3G on), rentrez dans votre lieu de travail (wi-fi on, 3G off, vibreur) puis vous rendez dans la salle de réunion (silencieux) avant de repartir pour chez vous (wi-fi off, 3G on, fort) et enfin d’arriver (wi-fi on, 3G off, son normal).

Heureusement, il existe une application qui vous permettra de ne pratiquement plus jamais toucher à ces petits interrupteurs, j’ai nommé Llama.

Oui oui, ça s’appelle Llama, et les concepteurs assument ce petit côté rigolo puisque les fenêtres de dialogue auront toutes des petites allusions comiques.

Bon, donc pour vous expliquer un peu comment le truc fonctionne je vais vous faire une bonne vieille traduction à l’arrache des familles depuis la page de présentation de l’application.

* INTRO
Llama utilise les antennes téléphoniques pour déterminer votre localisation, de telle sorte que vous puissiez modifier votre sonnerie, vibreur et paramètres d’appels en fonction de l’endroit où vous êtes ainsi que du moment de la journée.

Llama vous fournit des profils de sons parmi lesquels vous pouvez facilement choisir entre calme, fort, silencieux et normal. Vous pouvez également choisir que certains contacts particuliers (votre famille, votre moitié ou vos enfants) puissent vous appeler, et ce même si votre téléphone est en silencieux! Vous pouvez de plus créer des évènements et des raccourcis pour gérer vos profils de sons et bien plus.

Quelques exemples d’évènements:

-Mettre mon téléphone en silencieux au travail
-Activer automatique votre Bluetooth à l’heure de votre jogging matinal afin qu’il soit prêt à connecter votre casque
-Mettre votre téléphone en calme quand il est tard et que vous n’êtes pas sorti
-Démarrez le lecteur de musique quand votre casque est connecté.
(Je vous passe la liste exhaustive des fonctionnalités)

Les évènements de Llama

Notez que Llama démarre avec quelques évènements pré-définis, afin de vous permettre de voir comment les créer. L’interface est plutôt ergonomique, n’hésitez cependant pas à poser une question en commentaire si vous rencontrez un problème.

NOTE(toujours une traduction): Puisque le GPS n’est pas utilisé, le suivi de votre localisation est limité au nombre d’antennes téléphoniques dans votre zone. Ceci fonctionnera donc mieux si vous vivez dans une zone peuplée. Si votre domicile et votre lieu de travail sont couverts par les mêmes antennes (Ndlr : je vous dis pas comme c’était marrant quand je kottais au Brel et que je passais mon temps à l’AGE ou à la Fac), vous pouvez essayer le suivi expérimental basé sur le wi-fi. Si cela ne marche vraiment pas, vous pouvez vous contenter des profilsl basés sur le temps et supprimer les options d’entrée et de sortie de zones.

Voilà, j’espère que ceci vous aura donné envie d’essayer Llama, personnellement je suis convaincu depuis plus de nombreuses années (bon, on vrai ça doit faire deux ans, mais c’est pour la forme).

Oui, cette image est purement gratuite, mais étrangement ça ne me pose aucun problème éthique.

ClockWork Tomato : la technique Pomodoro sur votre smartphone!


En cette période troublée de blocus, vous vous situez entre les bourreaux de travail qui font du 5h – 22h dans un monastère et les insouciants qui travaillent au maximum entre 16h et 17h entre leur partie de PlayStation et leur apéro (suivez mon regard) et vous souhaiteriez augmenter votre productivité? L’E-kot vous propose une petite application qui vous permettra de battre des records d’assiduité.

La technique Pomodoro

Pour ceux qui ne la connaissent pas, la technique Pomodoro

 est une technique de planification développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980(1). Cette méthode se base sur l’usage d’un minuteur permettant de respecter des périodes de 25 minutes appelées pomodori(qui signifie en italien « tomates »). Ces différentes périodes de travail sont séparées par de courtes pauses. (merci Wikipédia)

 

Vous l’aurez compris, le but c’est de travailler sur le long terme sans pour autant griller toute son énergie dès la première heure d’étude. Les pauses régulières permettent de s’aérer un peu l’esprit (et surtout de checker son compte Facebook/Twitter/Instagram/Snapchat) sans pour autant perdre trop de temps ni laisser tomber son travail.

Tomate Mécanique

Clair et efficace

Testée pour vous par Moule, Maxime ainsi que par votre serviteur hier matin à la BUMP, elle s’est avérée plutôt efficace. Nous avions utilisé pour cela l’application suivante : Tomate Mécanique (ClockWork Tomato en VO). Celle-ci se limite à un timer basique qui indique le temps restant sur votre timer actuel (travail ou pause) et à l’avantage de prévoir un temps afin de passer d’un état à l’autre.

Cerise sur le gâteau, l’application est également dotée d’un calendrier qui reprend toutes les pomodoros que vous avez effectuées sur le mois afin de vous la péter auprès de vos potes.

D’autres ressources du même genre:

Android
Pomodroido

iOS
Les meilleures applications Pomodoro par AppCrawlr

Web
http://tomato-timer.com/

Et vous, quelles sont vos astuces pour rester productif?

Telegram, le Whatsapp killer qui fait le buzz


ImageVous l’aurez sans doute remarqué si vous avez dans vos amis des gens aussi influents que Jessica R. ou Arnaud C., une nouvelle application est en train de rallier de plus en plus d’adeptes. Il s’agit de Telegram, un équivalent à Whatsapp, mais en mieux. Et on peut dire que depuis le rachat de ce dernier par Facebook (pour une somme totalement mirobolante, un site liste d’ailleurs les choses qui coûtent moins cher que Whatsapp, dont notamment de l’eau pour la planète entière, ou une colonie sur Mars), Telegram est littéralement en train de manger l’application à 16 milliards.

Penchons-nous donc quelques minutes sur les raisons de ce succès.

Ouvert et non lucratif

Telegram est basé sur un protocole de données personnalisé nommé MTProto construit par un mathématicien, Nikolai Durov. Les discussions secrètes, une fonctionnalité séparée des discussions ordinaires, utilise la cryptographie d’extrémité à extrémité. La majeure différence avec les discussion ordinaires est que ces discussions ne sont pas stockées dans le cloud de l’application, ce qui signifie qu’ils peuvent seulement être accessible par leur périphérique d’origine.

Le développement de Telegram se fait de manière ouverte, avec une API et un protocole ouverts. Le code source est donc accessible par tout un chacun, qui peut lui-même estimer la confiance qu’il souhaite mettre dans le système. La cryptographie d’extrémité à extrémité se fait notamment sur les clients, ce qui signifie que l’information n’est lisible pour personne d’autre.

Les fondateurs de Telegram insistent sur le fait que l’application restera non lucrative, parce que cela leur permet d’éviter les pressions commerciales et légales. S’ils ont besoin de fonds, ils feront appel aux utilisateurs ou proposeront des fonctionnalités supplémentaires payantes telles qu’un numéro de téléphone virtuel, pour ceux qui souhaitent maintenir au plus haut la protection de leur vie privée.

A l’heure où de plus en plus de personnes redoutent les données que possède la compagnie de Mark Zuckerberg, et où l’on chuchote partout que Messenger et Whatsapp finiront par fusionner (alors que l’application Messenger actuelle est déjà considérée par beaucoup de gens comme une usine à gaz phénoménale), l’intérêt d’une application telle que Telegram se fait de plus en plus évident.

Philosophie

L’équipe de Telegram souhaite que l’application se distingue en offrant vitesse et sécurité, autant que fiabilité par le crowd-sourcing et les efforts de la communauté. Ils ont également tenu à rester à l’écart du gouvernement russe. Ainsi les data centers et serveurs sont partout dans le monde, notamment à Londre, San Francisco, Singapore et Helsinki.

S’il devait arriver que Telegram reçoive des demandes de gouvernements ou d’organisations légales, il ne serait pas capable de fournir les données pour les conversations cryptées, puisque les clés de cryptage sont générées sur les clients et non pas sur le serveur.

La cerise sur le gâteau, le client Windows/Mac

Et pour terminer, la fonctionnalité qui nous a tous fait craquer : le client pour ordinateur, qui permet de suivre les discussions sans devoir resté coller à votre téléphone, ou si vous n’avez pas de 3G sur votre smartphone en permanence.

Voilà, j’espère avoir pu vous éclairer sur les avantages de Telegram sur les autres applications de messagerie, et vous dit à très bientôt!

Pour l’E-kot,

Dang Vinh, Chef de Projet

Source : http://techcrunch.com/2013/10/27/meet-telegram-a-secure-messaging-app-from-the-founders-of-vk-russias-largest-social-network/

WhatsApp – Le SMS tel qu’il devrait être


Avec la démocratisation de l’Internet mobile et des smartphones, il est grand temps de promouvoir une application qui constitue un coup pour nous : WhatsApp.

WhatsApp

Le principe? L’envoi de messages. Rien de révolutionnaire, dit comme ça, mais l’application se révèle bien plus puissante qu’elle n’y paraît.

Facilité

Pour utiliser le service, on évite la sempiternelle procédure de création de compte avec validation par mail. Ici, on reçoit simplement un SMS avec un code afin de vérifier que son numéro est correct.

Pas besoin non plus d’ajouter un à un tous ses contacts. L’application scanne en permanence votre répertoire et ajoute automatiquement vos contacts qui disposent de WhatsApp.

Puissance

WhatsApp met fin au calvaire que constituait les discussions à plusieurs par SMS classiques. Il est possible de créer des groupes où chacun est libre de s’exprimer, ou alors de passer des «broadcasts», messages groupés où chacun ne peut répondre qu’à l’expéditeur.

Au niveau du partage des informations, on est pas en reste, puisqu’il est possible d’envoyer à peu près tout et n’importe quoi : photo, vidéo, extrait sonore, localisation GPS, carte de visite… A noter que, tant que vous ne dépassez pas votre quota d’Internet mobile, l’échange de ces fichiers est totalement gratuit.

Essayez-le!

Bref, nous sommes convaincus, et vous encourageons donc au plus vite à essayer ce service. A noter également qu’il ne faut pas forcément disposer du Samsung Galaxy S3 pour en profiter, puisqu’en plus des versions Android, iOs, BlackBerry et Windows Phone, une version Symbian est également disponible.

A vous les discussions à bâtons rompus!

CERBERUS – Le meilleur antivol pour votre smartphone


Si comme moi vous ne pouvez vous passer de votre smartphone chéri, si comme moi vous êtes tête en l’air et craignez de le perdre, ou encore pire, de vous le faire voler alors Cerberus est fait pour vous !

https://www.cerberusapp.com

Cette application géniale, en plus d’avoir une interface simple et intuitive, vous offre toutes les fonctions qu’un antivol proposerait, y compris la plus cool : prendre une photo de la personne tentant d’utiliser votre smartphone à votre insu ! Entre autres, aussi : localisation à distance, possibilité de formater la carte SD et/ou le téléphone (toujours à distance), envoi d’un sms à 3 numéros pré-programmés en cas d’insertion d’une carte SIM étrangère, possibilité de faire apparaître un message effrayant du style « JE SAIS QUE TU AS MON GSM ET JE SAIS AUSSI OÙ TU ES » sur l’écran (et à distance, oui ! tout ça via le site de l’application)… Et encore bien plus, mais je m’arrête là et vous conseille vivement de découvrir la suite par vous-même.

Bon ok, faut avouer que c’est pas gratuit : 3 euros sur le store. Mais bon, ce petit bijou les vaut bien ! (et puis, le nombre de téléphones protégés n’est pas limité)

Mettez votre portable en hibernation lorsqu’il manque de batterie


Pour tous ceux qui ont des portables plutôt anciens (d’ailleurs, j’ai eu un choc l’autre jour en voyant que mon brave Dell 530 ne vaut aujourd’hui guère plus d’une centaire de dollars sur Ebay), voici une fonctionnalité plutôt sympathique pour éviter que la batterie défaillante ne vous fasse perdre toutes vos données.

HibernateOnPowerFail est une application Windows ultra-légère qui met automatiquement votre ordinateur en veille dès que le courant fait défaut. Une fois installée, elle se lance comme un service, si bien que vous n’avez même pas besoin d’être loggué dans Windows pour qu’elle fonctionne. Pour cela, elle a besoin des privilèges administrateur, mais si vous ne les avez pas, elle fonctionnera quand même, mais uniquement losque vous serez loggué, comme une application normale.

Une fois que le programme sera bien installé, vous recevrez le message suivant:

Notez cependant que pour fonctionner convenablement, il faut qu’il reste un chouïa de jus dans votre batterie. Elle ne fonctionnera pas si cette dernière est totalement à plat.

HibernateOnPowerFail